top of page

Le protocole sanitaire régi par la Fédération française de Taekwondo et imposé par l'Etat:

 

mise à jour au 26 août  2020

prochaine mise à jour: en attente des décisions du Conseil des Défenses

Résumé des principales règles :

  • Sur les tapis, pendant la pratique sportive, il n'y a pas d'obligation de porter le masque et de respecter les distances physiques. 

  • Les kiap ne sont pas autorisés

  • Les gestes barrières Covid-19 et port du masque sont cependant obligatoires pour toute personne dans le club en dehors de la pratique.

  • L’encadrement et les élèves veillent, avant d’entrer dans les locaux, à s’être douchés et porter un tenue propre. Ils arrivent masqués et ne retirent leur masque qu’en montant sur le tapis.

  • Chaque pratiquant apporte une gourde individuelle, du gel hydro-alcoolique, des mouchoirs et un sachet pour le masque. 

  • L’encadrement reste masqué en permanence. Pour les inscriptions, les accompagnants sont masqués et respectent la distanciation. L’encadrement s’assure que les règles sanitaires sont connues dès l’inscription puis à chaque changement de règles.  

  • Un registre des présences est tenu (dirigeants et accompagnants compris pour assurer un suivi des éventuels foyers de contamination). 

  • Gestes sanitaires à faire respecter de manière systématique : Lavage ou désinfection des mains et des pieds à chaque entrée sur les tapis. Gestes barrières Covid-19 : tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, se saluer sans se toucher ni s’embrasser. Pas d’échanges de matériel ou de vêtements.

 

“Cela faisait longtemps que je voulais pratiquer un art martial ou un sport de combat. C'est en recherchant un peu au hasard ce qui faisait dans le coin que je suis tombé sur votre site internet et que la vidéo qui occupait alors la page d'accueil m'a séduite. L'énergie dégagée par Frédéric dans ces extraits de combats, le panel des coups...le tout habillé d'une bonne bande son : très efficace ! Et puis je voulais aussi quelque chose de différent : pas faire du karaté ou du judo comme tout le monde.
Le Taekwondo est bénéfique dans ma vie : je ne ferais pas vraiment de différence entre le professionnel et le privé, cet un apport global. Davantage de confiance en soi pour appréhender une situation, l'adversité, des moments de tension. La capacité à garder la tête froide, ne pas céder à l'emballement (même si c'est quelque chose de difficile à acquérir). Le bien-être dans mon corps et donc ma tête (car les deux sont liés) : après une séance, c'est une fatigue apaisante, quand on sent qu'on a tout donné. Les courbatures qui suivent les jours d'après me le rappellent aussi, la satisfaction de "s'être fait mal". Enfin, la souplesse du corps (même si là, il y a encore du chemin pour devenir un élastique...)”

Brice | Cours Adultes

bottom of page